Actu Rotary > Actualité et Société > Le micro crédit sur internet favorise le développement local

Le micro crédit sur internet favorise le développement local

LILLE EST
Sur une initiative du Rotary club Lille-Est, une action intermédiaire a été lancée. Elle consiste à consentir des microcrédits sur Internet en y faisant tourner une partie de la trésorerie disponible des clubs. Cette action permet de financer de nombreux petits projets, favorisant le 6ème axe stratégique du Rotary : le développement économique et local.

Habituellement, une action rotarienne représente une opération relativement lourde : il faut gagner des fonds pour pouvoir les consacrer à un but ; mais une fois les sommes utilisées, il est nécessaire d’organiser de nouveau une action pour trouver un autre financement. Parrainer une action de microcrédit est par contre très légère : le club peut utiliser les mêmes fonds à plusieurs reprises.

Le microcrédit a l’originalité d’aider les exclus du système bancaire classique à accéder à des services financiers. Le risque de défaut de remboursement demeure très faible dans la mesure où le prêt est consenti à une institution de micro-finance et non pas à un micro-entrepreneur.

Dès qu'une mensualité est remboursée, il est possible soit de reprendre ces fonds pour d'autres actions du club, soit de les prêter à nouveau. Avec une somme limitée mais re-prêtée plusieurs fois, le club Lille-Est a ainsi réalisé plus de 25 000 € de microcrédits pour à peine 750 € de frais cumulés (les frais étant volontairement supportés par le prêteur afin de prêter des sommes nettes). L'action d'un club devient donc rapidement très significative pour un montant accessible à tous.

Cette action a été mise en place à partir du site français Babyloan, premier site européen de microcrédit accessible aux particuliers. Elle permet de soutenir des projets non seulement dans quatorze pays en développement, mais également en France.

Très simple à mettre en œuvre grâce aux fiches explicatives mises à disposition sur le site Internet du club Lille-Est et sur celui du district 1670, cette action ménage l’indépendance complète des clubs qui y prennent part.

Ses motivations répondent précisément à celles du Rotary, dont le sixième axe stratégique suggère aux clubs de s’associer à un établissement de micro-finance : en proposant de prêter et non de donner, le microcrédit est une forme plus efficace de solidarité, en rupture avec la logique de l’assistanat.

Exemple : Firmine a créé sa micro-entreprise au Bénin qui consiste à vendre du maïs et des haricots ; elle projette de diversifier ses produits et a besoin de 760 € qu’elle a remboursera en 12 mois. Des micro-projets existent aussi en France.

Ensemble, les 15 clubs adhérents ont prêté plus de 110 000 € répartis en 543 projets et ont formé le groupe « Rotary clubs » sur le site Babyloan, faisant au passage une belle opération de communication rotarienne sur Internet.

La trésorerie de Rotary clubs doit, elle aussi, servir d’abord.

Contact :
www.rotarylille-est.org - Nicolas Duchange babyloan@rotarylille-est.org

 

15 clubs de 3 pays ont déjà un compte Babyloan

Croix Wasquehal, Dijon Gevrey Chambertin, Gémenos Sainte-Baume, Lille-Est, Lille-Sud,  Nieppe, Paris Alliance, Paris La Défense, Pontoise, Rethel, Roubaix, Roubaix-Sud Villeneuve d’Ascq, Bruxelles-Nord (Belgique), Osnabrück-Nord (Allemagne).

Commentaires
Aucun commentaire
Publier un commentaire


Image CAPTCHA pour prévenir l'utilisation abusive


Si vous ne pouvez lire toutes les lettres ou chiffres, cliquez ici.


Tous les champs sont requis.  * ne sera pas publié.