Le Mag > Intelligence artificielle, la France veut rattraper son retard

Intelligence artificielle, la France veut rattraper son retard

01/09/2018
L’intelligence artificielle est présente dans tous les secteurs de nos sociétés numérisées et envahit peu à peu notre vie quotidienne. Le contrôle de son marché est devenu l’enjeu d’une guerre économique sans pitié. Vladimir Poutine déclarait ainsi en septembre 2017 : « Celui qui deviendra leader en ce domaine sera le maître du monde. » Pour l’instant, les véritables leaders de l’intelligence artificielle sont les États-Unis et la Chine, suivis par la Grande-Bretagne, le Canada et Israël. LaFrance a pris du retard.

L'intelligence artificielle (IA), a été conçue aux États-Unis dans les années 1950 pour créer, grâce à l’informatique, à l’électronique et aux sciences cognitives, une machine capable de simuler l’activité intellectuelle humaine. Il s’agissait d’en comprendre le fonctionnement. Aujourd’hui, la machine est plus rapide que le cerveau humain et devient de plus en plus complexe.

Deux événements ont marqué cette révolution technologique: en 1997, Deep Blue, le supercalculateur d'IBM, battait le champion du monde Garry Kasparov ; en 2016, AlphaGo, le programme d’intelligence artificielle de la société Google DeepMind, l’emportait sur le champion du monde de jeu de go. L’IA s’est imposée dans nos sociétés grâce aux algorithmes de plus en plus sophistiqués qui lui permettent de traiter des milliards de milliards d’informations transformées en données (big data). Elle s’invite partout : dans la santé avec le diagnostic des cancers et la médecine préventive, dans les transports avec la voiture autonome, dans la sécurité avec la reconnaissance vocale et faciale, dans l’armée avec les armes tueuses autonomes, dans la vie quotidienne avec les robots de compagnie... Elle est aussi présente à la Bourse où 90 % des opérations sont assurées par des programmes d’intelligence artificielle...

Philippe Baqué
Commentaires
Aucun commentaire
Publier un commentaire


Image CAPTCHA pour prévenir l'utilisation abusive


Si vous ne pouvez lire toutes les lettres ou chiffres, cliquez ici.


Tous les champs sont requis.  * ne sera pas publié.